La Chambre des représentants des Etats-Unis adopte une résolution  dénonçant  le «nettoyage ethnique» des musulmans Rohingya

La Chambre des représentants des Etats-Unis a adopté une résolution  dénonçant  le «nettoyage ethnique» des Rohingyas et demandant le rétablissement immédiat de l’accès humanitaire à l’Etat de Rakhine, où les troubles ont forcé plus de 600,000 Rohingyas à fuir vers le Bangladesh.

La Chambre a appelé les dirigeants du Myanmar à mettre fin aux attaques contre les minorités dans l’Etat du nord de Rakhine. Steny H Hoyer, porte-parole de la Chambre des Députés, a déclaré dans un communiqué que l’engagement des dirigeants birmans à restaurer la démocratie sera jugé par leur respect des droits individuels et de la liberté de tous,  quel que soit  leur foi ou ethnie.