Le président et le Premier Ministre srilankais ne s’ont pas d’accord sur l’avenir du gouvernement de l’unité nationale au Sri Lanka

Au Sri Lanka, des divergences sont apparues entre le président MaithripalaSirisena et le Premier ministre RanilWickremsinghe sur l’avenir du gouvernement d’union nationale.

Le président aurait demandé au Premier ministre de renoncer à prendre la responsabilité des mauvais résultats de son Parti national uni (UNP), qui dirige le gouvernement d’unité.

Le bureau du président a également publié une déclaration selon laquelle aucun accord n’a été conclu avec la Parti national uni sur les futures activités politiques du gouvernement ou sur la formation d’une coalition au sein des organes du gouvernement local, où aucune majorité n’est clairement définie.

Pendant ce temps, une section de députés de Parti national uni envisage de former son propre gouvernement en se séparant du Sri Lanka Freedom Party (SLFP) dirigé par le président.

Dans les 225 membres du Parlement, Parti national uni compte 104 membres. Cependant, le SLFP, qui compte 95 membres, est divisé entre le président et l’ancien président MahindaRajapakse, dont l’alliance a remporté des sièges à la majorité lors des élections locales qui ont eu lieu samedi.