Le Bangladesh va inclure les Nations Unies dans le processus du rapatriement des Rohingyas

Le Bangladesh a signé un accord pour impliquer les Nations Unies dans le processus controversé de retour des réfugiés Rohingya au Myanmar.

Le ministre des Affaires étrangères Shahriar Alam a déclaré que le gouvernement impliquait l’agence des Nations Unies pour les réfugiés afin de ne pas être accusé d’envoyer contre sa volonté un membre de la minorité musulmane apatride.

Il a ajouté que les réfugiés seraient invités à remplir des formulaires de rapatriement en présence de fonctionnaires de l’ONU.

Le Bangladesh a conclu un accord avec le Myanmar à la fin de l’année dernière pour rapatrier les quelques 700 000 Rohingyas qui ont fui la frontière depuis le mois d’août pour échapper à une répression militaire brutale.