LA VISITE FRUCTUEUSE DU PREMIER MINISTRE INDIEN AU GOLFE

Scénario: PADAM SINGH

Traduction : SANIKA VAZE

La dynamique de l’Inde avec le Moyen-Orient a subi un changement radical, depuis que le Premier ministre NarendraModi a pris ses fonctions. Au cours des quatre dernières années, les obligations ont été relevées au niveau stratégique. La visite des trois pays du Premier ministre Modi en Palestine, aux Emirats Arabes Unis et à Oman a renforcé la présence de l’Inde dans l’une des régions les plus importantes du monde. Après une visite réussie en Palestine, M. Modi s’est rendu à Abu Dhabi et à Dubaï. À Dubaï, le Premier ministre était «l’invité d’honneur» du Sixième Sommet mondial du gouvernement, où il a prononcé le discours d’ouverture sur «La technologie et le développement».

Le Premier ministre Modi s’est entretenu avec le président des Emirats arabes unis et d’Abu Dhabi, le cheikh Khalifa bin Zayed al Nahyan, et le prince héritier, le cheikh Mohammed bin Zayed al Nahyan. Il a également rencontré l’Émir Mohammad bin Rashid al Makhtoum.

Il y a eu des pourparlers au niveau de la délégation entre les deux parties. L’accord le plus important concernait la relation énergétique de l’Inde avec les Emirats Arabes Unis. Un consortium d’entreprises indiennes dirigé par la société pétrolière indienne ONGC Videsh Limited a été signé. Un protocole d’accord sur la main-d’œuvre a également été signé entre l’Inde et les Émirats arabes unis. Les émirats comprennent environs  3,3 millions de travailleurs indiens. Le mémorandum d’accord entre le ministère indien des Chemins de fer et le ministère des Autorités fédérales routières et des transports des Emirats Arabes Unis  a été signé pour des études de faisabilité sur les chemins de fer.

Dans un communiqué, le ministère indien des Affaires étrangères a déclaré que l’Inde avait un partenariat à multiples facettes avec les émirats. Dans ce partenariat, nous ajoutons de nouveaux piliers. L’Inde ajoute le pilier économique et cela a été l’objectif de ce gouvernement lorsqu’il a traité avec le monde arabe et avec le Golfe en général. Le Premier ministre indien a remercié le gouvernement et le dirigeant d’Abu Dhabi pour avoir fourni des terres pour la construction d’un temple hindou dans l’émirat.

Dans la dernière partie de la tournée, le Premier ministre Modi a visité Mascate à l’invitation du sultan Qaboos bin Said. Le sultan et le Premier ministre indien ont échangé leurs points de vue sur des questions bilatérales, régionales et mondiales d’intérêt commun. Les discussions ont eu lieu dans une atmosphère cordiale et amicale. Les deux parties ont souligné que l’Inde et Oman, en tant que voisins maritimes à travers l’océan Indien et la mer d’Arabie, ont entretenu des relations historiques étroites et profondément enracinées. Ils ont noté que les liens bilatéraux historiquement étroits, impliquant un commerce maritime et des échanges culturels dynamiques, ont débouché sur un partenariat stratégique fondé sur la confiance et le respect mutuel.

Les deux parties se sont félicitées de l’état actuel des relations bilatérales, en particulier de la solide coopération en matière de sécurité et de défense, et ont convenu d’élargir leur coopération à de nouveaux domaines d’intérêt mutuel, notamment l’espace, la cybersécurité, la sécurité énergétique,  les énergies renouvelables et la sécurité alimentaire, etc., en vue de porter le partenariat stratégique à un niveau supérieur. Les deux parties se sont félicitées de la signature de divers accords et de huit mémorandums d’accord au cours de la visite, qui consolideront et élargiront la coopération bilatérale en cours entre les deux pays.

L’Inde et Oman ont échangé leurs points de vue sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment sur la situation en matière de sécurité en Asie occidentale, au Moyen-Orient et en Asie du Sud. Les discussions fructueuses ont permis aux deux parties de mieux comprendre et d’apprécier les préoccupations et les perspectives des uns et des autres, reconnaissant l’étroite corrélation entre la stabilité et la sécurité de la région du Golfe et le sous-continent indien.

Les deux parties ont reconnu la menace commune posée par le terrorisme à la paix et la sécurité et ont convenu de continuer à travailler ensemble bilatéralement, régionalement et globalement pour contrer cette menace. Ils ont réitéré leur ferme condamnation du terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, où que ce soit commis et par qui que ce soit, et déclaré que rien ne justifiait un acte de terrorisme nulle part.

La visite du Premier ministre dans le Golfe a ajouté une nouvelle ferveur aux liens bilatéraux déjà solides.