L’Inde s’oppose à ce que la Chine rebaptise six endroits en Arunachal Pradesh

L’Inde qui s’est  offusqué  du changement de nom par la Chine de six endroits en Arunachal Pradesh a déclaré jeudi soir qu’inventer des noms des états d’un pays voisin ne donne pas la légitimité à  l’occupation illégale. Répondant  à  une question, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères  a précisé bel et bien  que l’Arunachal Pradesh fait partie intégrante de l’Inde et restera toujours ainsi.

La Chine avait annoncé mercredi qu’elle a donné des noms officiels aux six endroits dans l’état  du Nord-est  et a qualifié la démarche d’action légitime. La démarche chinoise est intervenue quelques jours après les protestations de la Chine face à la visite de Dalai Lama dans cet état.