La Cour suprême du Pakistan  ordonne au Premier ministre Nawaz Sharif de comparaître devant le JIT dans le cadre de l’affaire  de blanchiment d’argent

Le Premier ministre du Pakistan, Nawaz Sharif, a survécu à la disqualification après une décision partagée de 3 à 2 par un tribunal de la Cour suprême qui a ordonné la mise en place dans une semaine d’une équipe d’enquête conjointe, le JIT,  dans le but de mener une enquête sur  les allégations de blanchiment d’argent contre sa famille.

Le tribunal a également ordonné à Sharif et à ses deux fils – Hasan et Hussain – de comparaître devant le JIT, qui serait composé de fonctionnaires de l’Agence fédérale d’investigation, du Bureau national de la responsabilité, de la Commission de sécurité et d’échange du Pakistan et du Service de renseignement militaire.