LES RELATIONS INDE-COREE DU SUD: VISION POUR LA COOPERATION ORIENTEE VERS LE FUTUR

Dans le but d’améliorer l’harmonisation entre la politique “Act East” de l’Inde et celle de la Corée du Sud intitulée “New Southern Policy”, le Premier ministre Narendre Modi et le Président Moon Jae-in ont renforcé davantage le « partenariat stratégique spécial » entre les deux pays lors de la visite de quatre jours du Président Sud-Coréen en Inde. La Corée du Sud reste un partenaire incontournable dans le développement des initiatives phares indiennes notamment  ‘Make in India’,  ‘Skill India’, ‘Digital India’, ‘Start-up India’ et ‘Smart Cities’. En mai 2015, lors de la visite du Premier ministre indien à Séoul, la Corée du Sud a offert le financement de 10 milliard de dollars américains comme ‘aide au développement’ et ‘crédit à des conditions’ pour les projets infrastructurels. Tous les deux pays explorent des projets infrastructurels par La Coopération pour le Développement Economique et le Crédit à l’Exportation de la Corée du Sud.

La force manufacturière de la Corée du Sud a servi à renforcer l’initiative phare « Make in India ». Pendant la visite du Président Moon, une usine manufacturière de Samsung ayant  une capacité amplifiée annuelle de produire 120 millions de portables d’ici 2020 a été conjointement inaugurée par les deux leaders. Cette usine créerait non seulement quelques milles emplois mais exporterait aussi les portables au marché international. Plus tôt en 2017, Kia Motors a signé un Protocole d’Entente pour la construction d’une unité manufacturière d’automobile méga en Andhra Pradesh. De plus, pendant la visite du Président sud-coréen, plusieurs PdE ont été ratifiés qui se concentraient sur les remèdes commerciaux, surtout, les mesures antidumping et les subventions ;  poursuivre les technologies de pointe de la quatrième révolution industrielle pour la commercialisation avec l’accent sur internet des objets, l’intelligence artificielle et les grandes données ; avancer les services de télécommunication avant-garde ; la recherche scientifique relative aux technologies bonnes marchées de purifier l’eau, les systèmes de transport intelligents ; les régions de l’infrastructure urbaine, l’écosystème des start-up, formation et l’énergie renouvelable ; les chemins de fer avec des plans pour les projets de recherche communs et un institut de recherche et de développement avancés ; alimenter la compétitivité internationale des Entreprises micro, petites et moyennes.

Le créneau de la Corée du Sud est la construction navale, les semi-conducteurs, les automobiles et les gadgets électroniques qui a créé une économie dépendant des exportations et l’Inde présente un marché s’élargissant. Il y a une synergie croissante entre la compétence de l’Inde en logiciels IT et le hardware IT de la Corée du Sud, l’élaboration, le génie et la fabrication. Toutefois, si l’Inde vise à entrer le marché des importations de la Corée, il est impératif pour l’Inde de diversifier en se focalisant, en particulier,  sur les produits de la haute technologie avec les biens de base. Bien que le commerce bilatéral en 2017 atteigne 20 milliards de dollars américains, l’IDE cumulatif coréen vers l’Inde était à 6.8 milliards de dollars. Les deux côtés négocient pour mettre à jour l’accord compréhensif de partenariat économique afin d’amplifier le commerce bilatéral. Le bilan commun portant sur l’accord mis à jour a été ratifié qui a identifié les domaines clé pour la libéralisation commerciale dont les crevettes, les mollusques et les poissons.

Le Forum des PDG de l’Inde et la Corée du Sud a résulté en formation de six groupes de travail dans plusieurs secteurs tels que l’automobile, l’infrastructure, les sercices, l’électroniqu, l’informatique et les ‘start-ups’ et l’écosystème de l’innovation y compris les MPME, les PME et le secteur manufacturier de défense.

Les deux leaders ont mis l’emphase sur l’intensification de la coopération dans le secteur de la défense en progressant le ‘Partenariat spécial stratégique’. En 2017, les deux pays ont signé un protocol d’entente intergouvernemental sur la ‘Coopération dans l’industrie de la construction navale’.

Au niveau régional, les relations entre l’Inde et la Corée du Sud se sont fondées sur les idées communes universales de la démocratie, l’économie de libre marché, l’Etat de droit, l’engagement commun de l’ordre paisible, stable, sûr, ouvert qui est gouverné par la loi. Dans le but d’ajouter à la paix et la stabilité, New Delhi et Séoul ont décidé d’explorer la coopération tripartite dans les autres pays en commençant par le renforcement des capacités en Afghanistan. D’ailleurs, afin de souligner les liens dans le domaine de non-prolifération entre l’Asie du Nord-Est et l’Asie du Sud, l’Inde et la Corée du Sud ont fait vœu de coopérer dans l’empêchement de la prolifération des armes de destruction massive et des systèmes de lancement, en particulier chez les terroristes et aux acteurs non étatiques. Soutenant la dénucléarisation complète et la paix durable dans la péninsule coréenne, l’Inde a accueilli les derniers développements dans la région coréenne y compris les sommets entre la Corée du Nord et la Corée du Sud ainsi que le sommet historique entre les Etats Unis et la Corée du Nord à Singapour le mois dernier. Soulignant le rôle historique de l’Inde à la guerre de Corée au passé et son rôle en tant que partie prenante au processus de paix actuel, M. Modi et M Moon ont accepté d’améliorer davantage le partenariat stratégique pour atteindre la paix et la stabilité dans la région étendue indo-pacifique.

Script: Dr. Titli basu, Strategic Analyst On East & South East Asia