Au Kerala, le nombre de morts dû à  de fortes pluies et des glissements de terrain atteint 22

Au Kerala, le nombre des victimes de fortes pluies et des glissements de terrain a touché 22 personnes.

Les pluies continues ont causé de lourds dégâts dans l’État et les districts du nord sont les plus touchés. Avec les niveaux d’eau qui montent dans divers barrages et atteignant presque la capacité maximale, des volets d’au moins 22 réservoirs dans l’état ont été ouverts pour évacuer l’excès d’eau.

Deux équipes de la Force Nationale d’intervention en cas de catastrophe ou la NDRF et l’armée participent à des opérations de sauvetage. Deux autres équipes de la NDRF et deux équipes du groupe de génie militaire de Bangalore sont également arrivées au district de Kozhikode.

Selon les sources de la salle de contrôle des catastrophes, 11 personnes ont été tuées dans un glissement de terrain à Idukki, cinq dans le nord du district de Malappuram, deux à Kannur, trois à Wayanad et une personne dans le district du Kozhikode jusqu’à hier soir.

Cinq personnes seraient portées disparues. Avec le glissement de terrain sur la route Ghat, le district de Wayanad reste complètement isolé. Pour la première fois au cours des 26 dernières années, un volet du barrage Cheruthoni du réservoir Idukki, considéré comme le plus grand barrage en arche d’Asie, a été ouvert jeudi à midi, le niveau de l’eau atteignant 2 398,98 pieds. Le niveau maximum du barrage c’est 2,403 pieds.

Quatre volets du barrage d’Ida malayar, dans le district du Kochi, ont été ouverts le matin et les personnes vivant sur les rives de la rivière Periyar et de ses autres affluents ont été invitées à rester vigilantes car les eaux libérées risquent d’inonder les zones basses.

Pendant ce temps, le Ministre en chef Pinarayi Vijayan a tenu une réunion d’examen pour évaluer la situation. S’adressant aux journalistes après la réunion, le ministre en chef a déclaré que la situation d’inondation dans l’état était très sombre et que toutes les mesures ont été adoptées pour faire face à la situation.

Le Ministre en chef a aussi déclaré qu’une assistance de l’armée, de la marine et des garde-côtes avait été demandée et que six équipes supplémentaires de la NDRF avaient été demandées dans les zones touchées par les inondations.

On a mis en place une cellule de surveillance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 au Secrétariat pour coordonner les travaux de secours avec divers magistrats de district. Les membres de l’équipe centrale, qui sont dans l’état pour évaluer les dégâts ont tenu une réunion avec le Ministre en chef hier matin.