Le ministère des Affaires extérieures : L’aide financière aux femmes indiennes abandonnées par les maris indiens habitant à l’étranger augmentée à 4,000 dollars américains.

Le ministère des Affaires extérieures a augmenté le montant de l’aide juridique et financière accordée aux femmes indiennes abandonnées par leurs maris indiens habitant à 13 pays étrangers à 4,000 dollars américains.

Le ministre d’Etat aux Affaires extérieures VK Singh a déclaré jeudi à la Rajya Sabha que les directives du Fonds de bien-être des communautés indiennes ou le ICWF avaient été révisées en septembre 2017 dans le but de fournir une assistance financière et juridique aux femmes des époux résidant à l’étranger.

Auparavant, le montant de l’aide était limité à 3,000 dollars américains par cas dans les pays développés et à 2,000 dollars américains par cas dans les pays en développement.

Le ministre a indiqué que l’assistance est transmise au conseiller juridique de la requérante ou de l’Association communautaire indienne, à une organisation de femmes et à une ONG concernée pour lui permettre de prendre des mesures pour aider la femme dans le travail de préparation du dossier.

Au cours des quatre dernières années, a-t-il déclaré, 43 femmes ont bénéficié de l’assistance dans 13 pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Afghanistan, la Colombie et le Soudan.