Le Parlement de l’Union Européenne vote pour punir la Hongrie pour violation des normes démocratiques

Les législateurs de l’Union Européenne ont voté massivement en faveur du lancement de mesures punitives contre le gouvernement hongrois pour avoir enfreint les règles démocratiques.

Plus des deux tiers des membres du Parlement européen ont soutenu la motion de censure, le premier vote contre un pays membre en vertu des règles de l’UE. Le vote sans précédent au parlement dans la ville française de Strasbourg pourrait permettre le démantèlement des droits de vote de l’Union Européenne pour la Hongrie.  

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré avant le vote que la commission résisterait à toutes les attaques sur l’état de droit dans un discours annuel du parlement européen.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2010, le premier ministre hongrois, Viktor Orban, a fait pression sur les tribunaux, les médias et les groupes non gouvernementaux, tout en refusant d’accueillir des demandeurs d’asile arrivant en Europe. Bien que l’UE ait souvent protesté, elle n’a pas réussi à arrêter ce que ses détracteurs considèrent comme l’autoritarisme croissant d’Orban.