L’INDE DÉDIE DES PROJETS FERROVIAIREs ET DE TRANSMISSION ÉLECTRIQUE POUR LE BANGLADESH

Le premier ministre indien M.  Modi et son homologue bangladais, Sheikh Hasina, ont inauguré conjointement trois projets de développement avec la ministre en chef du Bengale occidental, Mamata Banerjee, et le ministre en chef de Tripura, Biplab Kumar Deb. Les projets de développement du Bangladesh comprennent un approvisionnement supplémentaire de 500 MW de l’Inde au Bangladesh et deux projets ferroviaires, la liaison ferroviaire Akhaura-Agartala et la réhabilitation de la section Kulaura-Shahbazpur des chemins de fer bangladais. Les deux visaient à améliorer encore la connectivité ferroviaire et le commerce entre les deux pays voisins de l’Asie du Sud.

L’inauguration de trois projets importants par vidéoconférence a encore renforcé les relations cordiales entre New Delhi et Dhaka. «Éclairer la vie, favoriser la connectivité et améliorer l’amitié entre l’Inde et le Bangladesh», a déclaré le premier ministre indien peu après l’événement. Cela récapitule  l’importance des trois projets.

La décision de l’Inde de fournir 500 MW supplémentaires d’électricité par les lignes de transport existantes de Bheramara (au Bangladesh) et de Bahrampur (en Inde) souligne la volonté du pays d’être partenaire du Bangladesh pour devenir un pays à revenu intermédiaire d’ici 2021 et un  pays développé d’ici 2041 – un point souligné par le premier ministre indien lors de son discours pour la cérémonie d’inauguration.

Modi a apprécié les objectifs de développement du premier ministre Hasina consistant à transformer son pays, pays à revenu intermédiaire, en pays développé au cours des deux prochaines décennies. La ministre indien des affaires étrangères, Mme Sushma Swaraj, et son homologue du Bangladesh ont également participé à la vidéoconférence de Delhi et de Dhaka respectivement. M. Modi a déclaré qu’avec l’achèvement de la liaison de transport d’énergie, la puissance totale fournie au Bangladesh est maintenant de 1,16 gigawatts. Il a qualifié le voyage de Megawatts à Gigawatts de «symbole d’un âge d’or dans les relations entre l’Inde et le Bangladesh».

Prenant la parole à propos de la connectivité ferroviaire Akhaura-Agartala, le premier ministre indien a déclaré qu’il fournirait un autre lien dans la connectivité transfrontalière entre les deux pays. “Des relations plus étroites et des liens de personne à personne entre les deux pays porteraient notre développement et notre prospérité à de nouveaux sommets”, a déclaré M. Modi. Il a déclaré que ces dernières années, il y avait eu des progrès réguliers vers cet objectif. M. Modi a ajouté qu’avec l’inauguration de ces trois projets, l’Inde et le Bangladesh avaient accru la connectivité électrique et ferroviaire entre les deux pays. L’approvisionnement en énergie supplémentaire au Bangladesh et la construction de la ligne de chemin de fer entre Agartala à Tripura et Akhaura au Bangladesh et la réhabilitation de la section Kulaura-Shahbazpur des chemins de fer du Bangladesh offrent une situation gagnant-gagnant pour les deux pays. Les deux pays ont tout à gagner du développement mutuel.

Les projets ferroviaires prévoient de relier les États du nord-est de l’Inde au Bangladesh et à l’Asie du Sud-Est par le biais de chemins de fer afin d’accroître le commerce et le développement dans la région jusque-là négligée.

La section Kulaura-Shahbazpur des chemins de fer du Bangladesh, qui devait être restaurée par les deux pays, existait dans les jours précédant la partition du sous-continent indien. La ligne, une fois restaurée, constituerait une partie importante du projet de chemin de fer trans-asiatique visant à connecter l’Asie du Sud aux pays d’Asie du Sud-Est.

La ligne de chemin de fer Akhaura-Agartala, longue de 15,5 km, devrait faciliter le commerce entre l’Inde et le Bangladesh via le port de Chittagong, considéré comme l’un des ports les plus fréquentés du monde. Le projet de ligne de chemin de fer autorisé lors de la visite de Sheikh Hasina en Inde en 2010 réduirait de manière significative la distance et le temps de trajet entre Tripura et Assam et le Bengale occidental car il atteindrait Kolkata via Akhaura au Bangladesh. Si tout se passe comme prévu, le projet devrait être opérationnel dans deux ans.

De manière significative, M. Modi a cherché à présenter les relations bilatérales et commerciales entre l’Inde et le Bangladesh comme modèle d’émulation lorsqu’il a déclaré «Les dirigeants des pays voisins devraient avoir une relation comme des voisins, parler et visiter fréquemment, sans se laisser enliser par le protocole».

Script:  DIPANKAR CHAKRABORTYCorrespondant Spécial, the STATESMAN

Traduction: Indrani Pushilal