Un tribunal du Bengladesh condamne à mort 19 personnes pour une attaque dans un rassemblement politique

Au Bengladesh, un tribunal a condamné à mort 19 personnes pour leur rôle dans une attaque à la grenade durant un rassemblement politique en 2004, à Dhaka.

Les condamnés incluent un ex-ministre et un ministre adjoint. Tous deux sont des leaders du Parti Politique Nationaliste du Bengladesh, qui était alors au pouvoir.

Tarique Rehman, actuellement à la tête du parti politique par intérim, a été condamné à la prison à perpétuité par contumace. L’attaque à la grenade durant un rassemblement politique du parti « Awami League » a coûté la vie à 24 personnes. Sheikh Hasina, la leader du parti politique « Awami League » est maintenant la Première Ministre du pays.

100 autres personnes ont été blessées durant l’attaque du 21 Août 2004, quand Sheikh Hasina allait conclure son discours devant des milliers de partisans.