Le Ministre des Finances de l’Inde, Arun Jaitley, qualifie la démonétisation de décision clé pour formaliser l’économie

Le Ministre des Finances de l’Inde, Arun Jaitley, a dit que la démonétisation était une mesure essentielle dans une chaîne d’importantes décisions prises par le Gouvernement, afin de formaliser l’économie.

M.Jaitley a dit que l’inclusion financière était une autre mesure pour assurer que même les sections défavorisées soient intégrées à l’économie formelle.

Dans un message sur Facebook, Jeudi, concernant l’achèvement de deux ans de démonétisation, M. Jaitley a dit que le Gouvernement central a d’abord ciblé l’argent noir en dehors de l’Inde et que les détenteurs d’avoirs se sont vus demandé de ramener l’argent après une amende pénale fiscale.

Déclarant que l’Inde est une économie dominée par l’argent liquide, le Ministre des Finances a dit que les démonétisations ont obligés les détenteurs de liquide à déposer leur argent dans les banques.

M. Jaitley a dit que l’énormité de l’argent en liquide, déposé et identifié avec le détenteur, a eu pour résultat 1 million 740 mille comptes bancaires suspects, dont les réponses ont été reçues en ligne avec des méthodes non- effractives. M. Jaitley a dit que beaucoup d’argent a été détourné des fonds communs, pour d’autres investissements, qui ont été intégrés au système formel.

Déclarant qu’une critique de la démonétisation mal-informée disait que la presque tout l’argent liquide a été déposé dans des banques, le Ministre des Finances a dit que la confiscation de devise n’était pas l’objectif de la démonétisation. M. Jaitley a dit qu’obtenir cet argent et le mettre dans l’économie formelle, ainsi que faire le détenteur payer ses impôts, étaient l’objectif principal.

Le Ministre des Finances a dit que la démonétisation, ainsi que la mise en application de la Taxe sur les Produits et Services (TPS), a réduit les transactions en liquide d’une manière considérable. Cette formalisation de l’économie a eu pour effet que la base de contribuables a augmenté de 6.4 millions durant le premier régime TPS à 12 millions de contribuables, cela dans le régime TPS qui a suivi.

Le Ministre a dit que l’impact de la démonétisation s’est fait sentir sur une perception d’impôts sur le revenu des particuliers.

Ces perceptions d’impôts étaient plus élevées ce Fiscal 2018-2019, cela jusqu’au 31 Octobre 2018, par rapport à l’année précédente, de plus de 20 %. M. Jaitley a dit que même avec l’impôt sur les sociétés, les perceptions d’impôts ont augmenté de plus de 19 %. M. Jaitlet a dit qu’en 2017-2018, les déclarations de revenue soumises ont atteints 68,6 million de Roupies, soit un accroissement de 25 % durant l’année précédente.

Le Ministre des Finances a dit que le Gouvernement central a utilisé des ressources pour la création d’une meilleure infrastructure, un secteur  et pour l’Inde rurale. M. Jailtley a dit que la 7ème Commission de rémunération avait été mis en place en quelque semaines, et que la mesure « d’un rang- une pension » avait été mis en application.

Entretemps, le Président du parti politique Congress, Rahul Gandhi, a décrit la démonétisation  comme une tragédie et une attaque suicide qui a détruit des millions de vies et ruiné des milliers de petites entreprises.

M.Gandhi a allégué que les plus durement touchés par la démonétisation sont les plus pauvres des pauvres.