La RBI maintient tous les taux directeurs clés inchangés

La Reserve Bank of India, ou la RBI a maintenu le statu quo sur tous les taux directeurs dans le cinquième réexamen bimensuel de la politique monétaire annoncé mercredi après-midi. Par la suite, le taux Repo reste inchangé à 6,5% et le taux Reverse Repo à 6,25%.

Le taux Repo est le taux auquel la RBI prête généralement aux banques en contrepartie de titres publics. Le taux Reverse Repo est le taux auquel la RBI emprunte de l’argent auprès des banques. La RBI a informé le taux de la facilité permanente de maintien et le taux d’escompte reste lui aussi à 6,75%.

Le comité de politique monétaire composé de six membres et présidé par le gouverneur de la RBI, Urjit Patel, a unanimement voté en faveur du maintien du statu quo sur les taux directeurs. Dans la dernière politique annoncée en octobre, la RBI avait maintenu tous les taux directeurs inchangés.

La RBI a abaissé ses prévisions d’inflation en raison de la modération de l’inflation alimentaire et de la forte baisse des prix internationaux du pétrole brut. En conséquence, l’inflation devrait se situer entre 2,7 et 3,2% au cours de la seconde moitié de cet exercice.

En supposant une mousson normale l’année prochaine, la RBI a déclaré que l’inflation devrait rester dans la fourchette de 3,8 à 4,2% au cours de la première moitié du prochain exercice budgétaire.

Sur le front de la croissance, la RBI a maintenu sa projection du taux de croissance du PIB à 7,4% pour cet exercice et à 7,5% au premier semestre de 2019-2020.

La RBI a déclaré que les faibles quantités de semences des cultures d’hiver ou la Rabi, le ralentissement de la demande mondiale et la montée des tensions commerciales pourraient avoir un impact négatif sur les perspectives de croissance, alors que la baisse des prix du pétrole brut devrait doper les perspectives de croissance de l’Inde.

La prochaine réunion du Comité de politique monétaire devrait se tenir du 5 au 7 février prochain.

Même après avoir revu à la baisse ses prévisions d’inflation, la RBI a déclaré hier que la volatilité des marchés mondiaux et l’incertitude concernant les prix du pétrole brut justifiaient la politique de «durcissement pondéré» de la banque centrale.

S’exprimant lors de la conférence de presse ensuite, le Gouverneur de la RBI, Urjit Patel, a déclaré que cette position donnait à la banque centrale une chance de faire une pause, de réfléchir et de prendre des mesures politiques futures avec des signaux d’inflation plus robustes.

En annonçant quelques politiques de protection des clients, la RBI a annoncé qu’elle notifierait un ‘régime de médiateur pour les transactions numériques’ d’ici à la fin du mois de janvier 2019; en ajoutant que ce mécanisme de résolution des griefs dédié, rapide, sans frais contribuera à renforcer la confiance des consommateurs dans le secteur des transactions numériques.

Des directives supplémentaires visant à limiter la responsabilité des clients en ce qui concerne les transactions électroniques non autorisées via des cartes de crédit et de débit seront également publiées prochainement.

La RBI a également annoncé aujourd’hui qu’un comité chargé d’étudier les problèmes du secteur des MPME serait également mis en place d’ici la fin du mois. La prochaine politique est prévue pour le 7 février 2019.