Le Président russe Vladimir Poutine: Si les Etats-Unis développent des missiles interdits, la Russie le fera aussi

Le Président russe Vladimir Poutine a averti mercredi les États-Unis que, s’ils sortaient d’un traité clé sur les armes et commençaient à développer le type de missiles qu’il interdisait, Moscou ferait de même.

M. Poutine a accusé les Etats-Unis de préparer des excuses pour se retirer du pacte. Il a ajouté qu’il semblait que les États-Unis estimaient que la situation avait tellement changé qu’il leur fallait disposer de ce type d’armes.

Les propos de Poutine sont intervenus un jour après que le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo eut annoncé lors d’une réunion de l’OTAN que Washington suspendrait ses obligations en vertu du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (INF) dans 60 jours, invoquant la tricherie de la Russie.

Le Président Donald Trump a annoncé plus tôt cette année sa décision de se retirer de l’INF, accusant la Russie et la Chine, qui n’est pas signataire du traité, de le violer.