Le ministre de l’intérieur a dit que le radicalisme dans l’Inde du Nord-est pourrait donner suite au terrorisme

Le ministre de l’intérieur M, Rajnath Singh a qualifié le radicalisme religieux dans les provinces du nord-est en Inde sont une menace   a la sécurité du pays. Il a dit que si cette menace n’est pas contrôlée, on devra faire face aux nouveaux incidents de terrorisme. Hier à New Delhi, il a passé en revue la situation de la sécurité dans le Nord-est avec les secrétaires en chefs et les chefs de police des provinces du nord-est.
M. Singh a également exprimé son inquiétude a l’égard de la prolifération et la contrebande des armes illégales et a demandé aux officiels de premier rand de lancer une campagne soutenue contre les contrebandiers des armes.

Le ministre a dit qu’il existe un besoin d’installer encore d’autres postes de police dans les zones frontalières.  Il a ajouté que ces mesures vont contrôler les crimes transfrontaliers et amener un sens de sécurité chez le peuple qui vit dans ces zones éloignées. Il a notée cependant qu’il y a eu une amélioration significative dans la situation de la sécurité en Inde du nord-est, ces quelques dernières années. Il a dit que nombreuses mesures ont été prises pour augmenter la connectivite dans la région par route, par chemin de der et par avion pour assurer un développement plus rapide du pays.