L’Inde et cinq pays d’Asie centrale soutiennent le processus de paix inclusif en Afghanistan

 

L’Inde et les cinq pays d’Asie centrale ont soutenu un processus de paix inclusif en Afghanistan, contrôlé et dirigé par l’Afghanistan. L’accord a été conclu lors du tout premier dialogue Inde-Asie centrale qui s’est tenu hier à Samarkand, capitale de l’Ouzbékistan.

 Le dialogue était présidé par la ministre des Affaires extérieures, Sushma Swaraj, et son homologue ouzbek, Abdulaziz Kamilov. C’était assisté les ministres des affaires étrangères de l’Afghanistan, de l’Ouzbékistan, du Kirghizistan, du Tadjikistan et du Turkménistan et le premier vice-ministre des Affaires étrangères du Kazakhstan.

 Après la réunion, Mme Swaraj a réaffirmé l’engagement de l’Inde en faveur de la reconstruction économique de l’Afghanistan déchiré par la guerre. Elle a souligné qu’aucun développement des affaires, aucun investissement ne peut être réalisé dans un pays terroriste. La ministre indienne des Affaires extérieures a déclaré que pour promouvoir le développement des entreprises dans la région, l’Inde avait décidé de lutter ensemble contre le fléau du terrorisme. Elle a proposé d’étendre ce partenariat à l’Asie centrale également.

 Une déclaration commune publiée à l’issue du dialogue a déclaré que l’Inde et les pays d’Asie centrale, ainsi que l’Afghanistan, condamnaient le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations.