Les députés britanniques votent pour rejeter la possibilité de quitter l’UE sans l’accord de retrait en place

Les députés britanniques ont voté pour rejeter la possibilité de quitter l’Union européenne sans un accord de retrait en place.

Ce vote devrait retarder la date limite du Brexit du 29 mars. La Première ministre britannique, Theresa May, avait déposé une motion gouvernementale contre l’échéance du Brexit sans accord dans les délais impartis le 29 mars, qui avait été adoptée par la Chambre des communes à une majorité de 43 voix.

Tous les yeux seront tournés vers le vote d’aujourd’hui, qui devrait probablement demander une prolongation du délai dont dispose le Royaume-Uni pour négocier un nouvel accord de divorce avec l’UE.

Cela devrait être ratifié par l’UE et la durée de l’extension deviendra le prochain objectif des deux côtés. Sauf dispositions contraires convenues, la Grande-Bretagne quittant l’UE le 29 mars reste l’option légale du Brexit par défaut.