Au Mali, le nombre de mort suite à un massacre dans un village atteint 160

Au Mali, le nombre de morts suite à un massacre dans un village a atteint 160, ont informé des membres officiels. Un membre officiel local et une source des  Forces de sécurité du Mali ont dit que le nombre de morts pourrait s’accroître. Le raid meurtrier a eu lieu samedi, au village d’Ogassogou,  ou réside la communauté d’éleveurs Fulani, près de la ville de Mopti, au Mali central.

Entretemps, le Président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita a fait le serment de renforcer la sécurité lorsqu’il se rendait en visite à un village. Justice sera faite, a dit M. Keita. Il a rajouté qu’il faut plus de sécurité sur les lieux, et a dit que c’est la mission ainsi qu’un ordre du Gouvernement donné au Général en Chef de l’Armée Aboulaye Coulibaly, qui a été subitement nommé dimanche, après le massacre.