Jusqu’à présent cette année, 70 terroristes neutralisés au Jammu-et-Cachemire, a déclaré le chef de la police d’État.


Au Jammu-et-Cachemire, le réseau de sécurité commun a réussi à neutraliser 70 terroristes, dont 46 de Jaish-e-Muhammad cette année.
La grille de sécurité a indiqué que la situation générale sur le terrain s’était sensiblement améliorée en raison de la diminution du recrutement de terroristes et des incidents d’ecorchages dans la région du Cachemire.
S’exprimant lors d’une conférence de presse commune à Srinagar mercredi, le chef de la police d’État Dilbagh Singh a déclaré que 2018 avait été une année fructueuse dans la lutte contre le terrorisme.
En conséquence, le recrutement de terroristes locaux est à son plus bas, ce qui est un signe positif.
Dilbagh Singh a déclaré que sur environ 70 ultras tués cette année, 46 étaient des terroristes Jaish, y compris ses principaux commandants. Il a ajouté que de nombreux modules terroristes avaient également été démantelés.
Le général KJS Dhillon, 15e Corps du GDC, a déclaré que plusieurs dizaines de terroristes Jaish avaient été tués cette année. Il n’y avait plus de dirigeant pour la tenue dans la vallée.
Il a appelé les terroristes locaux à se rendre et à rejoindre le grand public. Il a également conseillé aux jeunes de ne pas s’approcher des lieux de rencontre.
Dhillon a déclaré qu’après l’attaque de Pulwama, 41 terroristes ont été tués, dont 13 Pakistanais.
Notre correspondant à Srinagar a rapporté que, lors de la conférence de presse, un terroriste pakistanais de Le T récemment arrêté avait parlé brièvement de son entrée au Cachemire en 2017 et de ses quatre mois d’entraînement aux armes à Muzaffarbad.