La campagne électorale s’accélère pour la 4ème phase des élections générales

La campagne électorale pour la 4ème phase des élections générales s’est accélérée avec les leaders les plus importants de divers partis politiques tenant des rassemblements ainsi que des tournées de présentation, cela à divers endroits, afin d’attirer les électeurs.

Pour cette phase, le peuple votera le 29 Avril.

Jeudi, le leader du parti politique BJP et Premier Ministre de l’Inde, Narendra Modi, a mené une tournée de présentation à Varanasi. Il va enregistrer sa nomination pour le siège de la Chambre basse du Parlement de Varanasi aujourd’hui.

De nombreux leaders politiques étaient présents Durant la tournée de présentation, ou de ombreux hommages ont été faits.

Plus tôt, hier, M. Modi a tenu des rassemblements politiques à Banda, en Uttar Pradesh et à Darbhanga, au Bihar.

Il a accusé l’opposition de faire de la politique de régionalisme et de caste. Il a exprimé la volonté de son parti, le parti BJP, de mettre fin au terrorisme, et a critiqué l’opposition pour ne pas avoir de politique pour faire face au terrorisme.

M. Modi a également critiqué les partis politiques Samajwadi Party et le BSP, pour avoir fourvoyé le peuple concernant les programmes de sécurité sociale lancés par le Gouvernement central et a dit que l’autoroute à plusieurs voies, ainsi que le Corridor de défense, dans la région de BundelKhand, en Uttar Pradesh, vont générer un grand nombre d’emplois pour le peuple.

M. Modi a dit que dans le cadre de l’initiative « Kisan Samman Nidhi Yojana », 120 millions de petits agriculteurs en bénéficieront.

A Darbhanga, M. Modi a dit, concernant l’opposition, que ceux qui ne contestant que quelques sièges dans les élections générales, aspirent à devenir Premier Ministre. Il a aussi dit que c’est la première fois que la jeunesse est en train de transformer une nouvelle Inde.

Le président du parti BJP, Amit Shah, a dit que le BJP ne croit pas à la politique de vote communal. Prenant la parole à un rassemblement politique à Auraiya, en Uttar Pradesh, il a dit que la sécurité de la nation est la priorité du parti politique BJP et, que le Gouvernement de Narendra Modi donne une réponse adéquate au Pakistan. Plus tôt, Amit Shah avait tenu un rassemblement politique à Ghazipur.

Prenant la parole à un rassemblement politique à Ajmer, hier, le président du parti politique Congress, a dit que son parti politique avait eu une séance d’échange d’idées avec d’éminents économistes avant de formuler le programme NYAY, pour un revenu minimum guaranti.

Il a allégué que démonétisation et la Taxe sur les Produits et Services (TPS) étaient des moyens pour dérober les pauvres et les petits commerçants de leurs sous.

M. Gandhi a dit que l’argent déposé à travers le programme NYAY fera tourner la roue de l’économie et créera des opportunités d’emplois pour la jeunesse. Il a dit que si le parti Congress vient au pouvoir, 2,2 millions de postes d’emplois publics seront remplis, en un an.

M. Gandhi a également tenu des rassemblements politiques à Jalore et Kota, au Rajasthan.

La secrétaire générale du parti Congress, Priyanka Gandhi Vadra, a tenu une tournée de présentation à Jhansi et Jalaun, pour le second jour de sa visite à la région de Bundelkhand, en Uttar Pradesh.

Les leaders des parti politiques Samajwadi Party, BSP ainsi que Lok Dal, une alliance, ont critiqué le BJP de servir les capitalistes et de dire qu’ils aident les pauvres, uniquement pour la forme. Cela également pour les défavorisés, la jeunesse et les agriculteurs.

Prenant la parole à un rassemblement politique conjoint à Kannauj, en Uttar Pradesh, hier, la leader du parti BSP, Mayawati, a dit que le Gouvernement central n’a rien fait pour réaliser les promesses faites à la jeunesse et aux agriculteurs de l’état.

Elle a également critiqué le parti politique Congress pour ne pas avoir rendu hommage à B.R.Ambedkar, avec la prestigieuse récompense de Bharat Ratna, quand le parti politique était au pouvoir.