LES ÉLECTIONS PARLEMENTAIRES À SRI LANKA 2020: MANDAT POUR RAJAPAKSAS

 Sri Lanka a mené avec succès les élections parlementaires de mercredi. Le parti politique Sri Lanka Podujana Peramuna (SLPP) dirigé par le Premier ministre Mahinda Rajapaksa est sorti victorieux en obtenant 59,09% des voix. Le parti SLPP a obtenu au total 145 sièges, y compris les sièges des listes nationales dans les 225 membres du parlement. Une alliance nouvellement formée appelée Samagi Jana Balawegaya (SJB) a obtenu un total de 54 sièges. Le principal parti tamoul, l’Alliance nationale tamoule (TNA), a obtenu 10 sièges. Janatha Vimukti Peramuna a conduit Jathika Jana Balawegaya a obtenu trois sièges. Le plus ancien parti de Sri Lanka, le Parti national uni (UNP), qui a dirigé le gouvernement d’unité nationale de 2015 à 2019, a réussi à obtenir un siège au parlement par le biais de listes nationales. Il convient de noter que, comme Sri Lanka suit le système électoral de représentation proportionnelle, sur 225 sièges au Parlement, 29 sièges sont attribués par le biais de listes nationales et 198 sont élus au suffrage universel des adultes.

Cette fois, les élections se sont déroulées dans des conditions extraordinaires en raison de la pandémie de  Coronavirus. Le Sri Lanka est le premier pays d’Asie du Sud à organiser une élection au milieu de la pandémie mondiale. Malgré l’appréhension et la peur de la propagation de la coronavirus, le taux de participation total aux élections de mercredi était de 71%. Des dispositions spéciales ont été prises dans tous les 12 mille 985 bureaux de vote à travers le pays, conformément à la notification dans le journal officiel des directives sanitaires publiées pour organiser les élections afin de prévenir la propagation communautaire et l’épidémie de COVID-19. Environ 10 mille agents de santé; 69 mille membres de la police et 300 mille fonctionnaires du gouvernement ont participé à des élections. Les élections se sont largement déroulées dans une atmosphère pacifique, à l’exception de quelques cas d’incidents violents et de violation des lois électorales.

Suite au conséquence du résultat, Mahinda Rajapaksa a remercié le peuple sri-lankais de lui faire confiance, le président Gotabaya Rajapaksa et son parti, et a assuré que Sri Lanka ne sera pas déçu pendant son mandat. La principale priorité politique du gouvernement dirigé par le SLPP, comme mentionné dans le manifeste, serait: la priorité à la sécurité nationale; Politique étrangère amicale et non alignée; Une administration exempte de corruption; Nouvelle Constitution qui répond aux souhaits du peuple; Citoyenneté productive et ressources humaines dynamiques; Développement économique centré sur les personnes, société basée sur la technologie, développement des ressources physiques, gestion durable de l’environnement; Société disciplinée, respectueuse des lois et fondée sur des valeurs. Pour mettre en œuvre ces politiques, notamment pour apporter une nouvelle constitution, le gouvernement aurait besoin d’une majorité des deux tiers.

Avec le soutien des deux sièges du Parti démocratique populaire du peuple (EPDP) de l’Eelam, du siège du SLFP et du siège du Tamil Makkal Viduthalai Pulikal (TMVP), le SLPP bénéficie déjà d’une majorité de près des deux tiers, à moins d’un siège au Parlement pour obtenir proposé des réformes et mettre en œuvre les politiques annoncées. Le président Gotabaya Rajapaksa par proclamation a convoqué le Parlement nouvellement élu le 20 août 2020. La composition de la 16e législature sera claire lors de sa première réunion le 20 août.

Le Premier Ministre Narendra Modi s’est entretenu avec son homologue sri-lankais, M. Mahinda Rajapaksa, et l’a félicité pour le bon déroulement des élections législatives dans cette nation insulaire. Le Premier ministre Modi a félicité le gouvernement et les institutions électorales du Sri Lanka pour avoir organisé efficacement les élections malgré les contraintes de la pandémie COVID-19. Il a également apprécié le peuple sri-lankais pour sa participation enthousiaste aux élections, et a déclaré que cela reflétait les fortes valeurs démocratiques partagées par les deux pays.

Le Premier ministre indien a noté que les résultats des élections montrent une performance électorale impressionnante du parti sri-lankais Podujana Peramuna (SLPP), et a transmis ses félicitations et ses meilleurs vœux au Premier ministre Mahinda Rajapaksa.

Rappelant les interactions précédentes cordiales et fructueuses, les deux dirigeants ont réitéré leur engagement commun à renforcer les relations séculaires et multidimensionnelles entre l’Inde et Sri Lanka. Ils ont souligné l’importance de progrès rapides dans tous les domaines de la coopération bilatérale.

Le Premier ministre Modi a informé M. Rajapaksa de la création d’un aéroport international dans la ville de pèlerinage bouddhiste de Kushinagar dans l’Uttar Pradesh, en Inde, et a déclaré que la ville attendait avec impatience d’accueillir des visiteurs du Sri Lanka à une date rapprochée.
Les deux dirigeants ont convenu de rester en contact étroit alors que les deux pays relèvent les défis posés par la pandémie de COVID 19, et ont décidé de porter les relations bilatérales vers de nouveaux sommets dans les jours à venir.

Texte de: GULBIN SULTANA, Analyste sur la région de l’océan Indien
Traduction: SAUMYA TANEJA