L’INDE ACCORDE SON AIDE À L’AFRIQUE

Dans un geste humanitaire important et conformément à la tradition de l’Inde de tendre la main aux Africains en cas de besoin; L’Inde fournira 270 tonnes d’aide alimentaire au Soudan, au Soudan du Sud, à Djibouti et à l’Érythrée, pour alléger les souffrances des personnes touchées par les calamités naturelles et la pandémie de Covid-19.
 
Cette région de l’Afrique, connue sous le nom de Corne de l’Afrique, est confrontée à des troubles en raison de la guerre fratricide entre diverses milices tribales depuis des décennies. Cependant, en raison de la médiation internationale, la région bénéficie de la paix, mais la région a besoin de la mainmise de la population locale, des gouvernements et des institutions, pour les faire voler de leurs propres ailes. L’Inde, qui fournit des milliers de soldats du maintien de la paix dans la région, a joué un rôle majeur dans l’élévation des populations pauvres, grâce à divers programmes de renforcement des capacités.
 
L’aide alimentaire, comprenant 155 tonnes de farine de blé, 65 tonnes de riz et 50 tonnes de sucre, est transportée sur le navire indien AIRAVAT, qui a quitté Mumbai la semaine dernière pour une visite dans la région, au cours de laquelle il fera escale portuaire. à Djibouti, Massawa, Port au Soudan et Mombasa.
 
Selon le ministère indien des Affaires extérieures, les liens solides d’amitié et de relations fraternelles entre l’Inde et les pays d’Afrique se sont forgés et renforcés au cours de plusieurs siècles. L’Inde a toujours été solidaire des pays et des peuples d’Afrique et s’est associée à des programmes de développement, de renforcement des capacités et d’aide humanitaire. Au lendemain de la pandémie de Corona, l’Inde avait auparavant envoyé diverses aides médicales et experts pour former les pays africains à leur lutte contre le virus Corona. L’Inde avait envoyé des équipes médicales dans divers pays africains comme les Comores, Maurice et Madagascar par l’intermédiaire de ses navires de guerre. L’Inde a également formé le personnel médical de ces pays à la bonne prise en charge des patients atteints de Covid-19,
 
 
Depuis le début de la pandémie de Covid-19, l’Inde a travaillé en étroite collaboration avec les gouvernements des pays africains au rapatriement de leurs ressortissants respectifs par le biais de vols spéciaux et à la fourniture d’une assistance médicale. L’Inde avait auparavant précipité l’assistance de Covid dans la région. S’appuyant sur la force de la bonne volonté acquise au cours de décennies d’aide au développement, l’Inde est en train de forger de nouveaux partenariats avec les États membres de l’Union africaine. Dans ce contexte, le Ministre indien des affaires extérieures avait précédemment souligné que l’Afrique était la priorité de l’Inde et que pour l’Inde, la montée en puissance de l’Afrique comme l’un des pôles du système mondial n’était pas seulement souhaitable, mais absolument nécessaire.
Dans ce contexte, l’Inde a accordé toutes sortes d’assistance à la région riche en ressources, afin de la rendre autosuffisante. Dans ce but, l’Inde a approfondi son engagement avec les petites économies de la région. Depuis que l’Inde a lancé son programme «Focus Africa», il y a deux décennies; Les relations Inde-Afrique ont connu une croissance régulière. Contrairement à d’autres puissances, dont l’engagement avec la région est axé sur l’exploitation des ressources et des marchés locaux, l’Inde a mis en œuvre des programmes de renforcement des capacités par le biais de son assistance technique économique appelée programme de coopération technique et économique indienne (ITEC).
 
Pour autonomiser les économies africaines, l’Inde a élargi son accès à son marché, ce qui a permis à l’Inde de devenir la troisième destination d’exportation de l’Afrique. L’Inde a également encouragé ses maisons d’affaires à investir dans la région, qui a atteint un chiffre de plus de 54 milliards de dollars. Cela a fait de l’Inde l’un des plus gros investisseurs du continent africain. Selon une estimation officielle, l’Inde a mis en œuvre 197 projets de développement dans 37 pays, pour un coût de 11,6 milliards de dollars américains, en plus de cela, l’Inde travaille actuellement sur 77 projets supplémentaires dans 29 pays. Ces projets concernent les infrastructures, les TIC, la production d’électricité, l’agriculture, le pétrole et le gaz. L’Inde a également investi plus de 7 milliards de dollars américains au Mozambique, au Soudan du Sud et dans d’autres régions arriérées du nord-ouest de l’Afrique. Plus tôt cette année, en février, un conclave des ministres de la Défense Inde-Afrique a été organisé pour aider les pays africains dans la gestion de la sécurité. L’Inde investit donc massivement sur le continent, avec ses divers programmes d’aide au développement et de coopération.
 
Texte rédigé par RANJIT KUMAR, journaliste senior.
Traduction: SAUMYA TANEJA