L’INDE ACCORDE UNE ASSISTANCE HUMANITAIRE AUX FIDJI

L’Inde a des liens historiques avec les Fidji. Les liens ont commencé en 1879 lorsque des ouvriers indiens ont été amenés aux Fidji dans le cadre du «système de contrat» pour travailler dans les plantations de canne à sucre. Entre 1879 et 1916, environ 60 000 Indiens ont été amenés aux Fidji. À partir du début du XXe siècle, des commerçants indiens et d’autres ont également commencé à arriver aux Fidji. Agitation des ouvriers et rapports de C.F. Andrews, qui s’est rendu aux Fidji en 1915 et 1917, a conduit à l’abolition du système des contrats de fiducie en 1920. Actuellement, sur les 900 000 habitants, 37% sont des personnes d’origine indienne. Avant l’indépendance des Fidji en 1970, l’Inde avait depuis 1948 un commissaire chargé de veiller aux intérêts des personnes d’origine indienne. Le poste de commissaire a été reclassé en celui de haut-commissaire après l’indépendance. Les deux parties partagent une relation solide et dynamique. Des visites de haut niveau ont eu lieu depuis l’Inde et les Fidji.
L’Inde a envoyé deux convois de secours aux personnes touchées par le cyclone qui ont déjà atteint Fidji. La nation insulaire a été frappée par un cyclone tropical de catégorie 5 Yasa les 17 et 18 décembre 2020, qui a causé d’importants dégâts et la destruction d’infrastructures essentielles. Le matériel de secours envoyé par le Gouvernement indien, comprenant des abris et des kits d’hygiène, fournira une assistance immédiate aux communautés touchées par le cyclone.
Malgré les défis posés par la pandémie, plus de 6 tonnes de fournitures de secours ont été rassemblées en peu de temps par la Force nationale d’intervention en cas de catastrophe (NDRF) de l’Inde et ont été transportées par avion vers les Fidji avec l’aide d’Air India et de Fiji Airways via Sydney, Australie. Cela a été possible grâce à la coopération efficace entre plusieurs agences dans trois pays pour livrer le matériel de secours aux Fidji en un temps record.
Reflétant ses liens profonds et amicaux, l’Inde a fermement soutenu les Fidji en période de crise et de dévastation causées par des catastrophes naturelles comme le cyclone tropical Winston en 2016. Le matériel de secours envoyé maintenant à la suite du cyclone tropical Yasa souligne l’engagement de l’Inde à fournir une Assistance humanitaire et secours en cas de catastrophe (HADR) aux pays étrangers amis en tant que premier intervenant.
La réduction et la gestion des risques de catastrophe est un pilier important de l’Initiative indienne sur les océans indo-pacifiques (IPOI) annoncée par le Premier ministre Narendra Modi en novembre 2019. L’Inde reste déterminée à soutenir pleinement les efforts des Fidji pour restaurer les moyens de subsistance des communautés touchées et infrastructure résiliente.
Conformément aux annonces faites par le gouvernement indien concernant une subvention à chacun des pays du Forum des îles du Pacifique (PIF), l’Inde a fourni des fonds aux Fidji pour 5 voitures Toyota  pour la Police des Fidji; 500 machines à coudre; 5 ambulances pour hôpitaux; 134 réservoirs d’eau pour les écoles primaires et secondaires supérieures, et véhicule de bibliothèque mobile pour la bibliothèque mobile de Suva City Carnegie; Cabine double 4×4 pour l’association des producteurs de canne à sucre de Rarawai et de Penang; modernisation d’une route à Kieuva près de Suva, et équipement et livres pour le collège TISI Sangam de soins infirmiers et d’éducation sanitaire à Labasa. Assistance au projet a été également fourni par le Gouvernement indien qui a apporté une assistance à l’Université nationale des Fidji en avril 2012 pour l’achat de cinq ensembles d’unités de broyage motorisées de la canne à sucre avec les accessoires associés, et à la Kidney Foundation of Fiji en avril 2012 pour l’achat de machines et d’équipements de dialyse pour son nouveau centre de dialyse.
Une subvention a également été accordée en janvier 2014 pour l’achat de médicaments en Inde pour un coût total d’un million de roupies. Quant à l’Aide de secours, un total de 100 000 dollars américains en février 2009 et  après le cyclone Tomas en mars 2010 ainsi que 200 000 dollars américains en juillet 2012 suite aux inondations de janvier et mars 2012, et 100 000 dollars américains en 2013 après le cyclone Evan ont été fournis par l’Inde aux Fidji. Le Gouvernement fidjien a donné 30 000 dollars des Fidji à l’Inde en octobre 2005 à la suite d’un tremblement de terre au Cachemire. Ligne de crédit: l’Inde a fourni une ligne de crédit de  50,4 millions de dollars américains en juillet 2005 pour la modernisation des sucreries à Fidji. L’Inde offre 55 places dans le cadre de la coopération technique et économique indienne (ITEC) et 30 places dans le cadre du plan TCS Colombo aux Fidji pour des cours de formation de courte durée dans diverses institutions indiennes. En outre, 40 emplacements pour la marine et 10 emplacements pour l’armée ont été offerts au personnel de la défense fidjien pour des programmes de formation à court et à long terme au cours de l’année. Des bourses sont également disponibles dans de nombreux établissements d’enseignement pour les étudiants fidjiens en Inde.
Texte rédigé en anglais par KAUSHIK ROY, Analyste d’informations, ESD, AIR.
 Traduction : SAVITA P.TANEJA, Responsable du service français d’ESD, AIR.