LE PARTENARIAT INDE-SRI LANKA BASÉ SUR LA SENSIBILITÉ MUTUELLE

Le Ministre indien des affaires extérieures, M. S. Jaishankar, était en visite officielle de deux jours à Colombo à l’invitation de son homologue sri-lankais. Il s’agissait de la première visite à l’étranger du ministre des Affaires extérieures en 2021, et également de la première d’un dignitaire étranger à Sri Lanka au cours de la nouvelle année. Le Dr Jaishankar s’ est entretenu avec le Président Gotabaya Rajapaksa, le Premier ministre Mahinda Rajapaksa, le ministre des Affaires étrangères Dinesh Gunawardena, le ministre des Pêches Douglas Devananda, l’ancien Premier ministre Ranil Wickremesinghe, le chef de l’opposition Sajith Premadasa, le ministre d’État du Logement et des infrastructures communautaires Jeevan Thondaman et le ministre d’État chargé de Développement des zones rurales arriérées Sathasivan Viyalendiran, dirigeants tamouls et aussi avec la communauté d’affaires sri-lankaise.

Le principal objectif de la visite était de discuter de toute la gamme des problèmes et de faciliter les processus pour relever les défis spécifiques qui entravent les relations bilatérales. L’un des principaux problèmes est le retard dans la mise en œuvre des mémorandums d’entente et des accords entre les deux pays. Au cours de la visite, le Ministre indien des affaires extérieures a appelé à une mise en œuvre rapide des projets à l’étude dans les domaines de l’infrastructure, de l’énergie et de la connectivité pour un bénéfice économique mutuel et pour accélérer la reprise économique de Sri Lanka. Après une rencontre avec le ministre sri-lankais des affaires étrangères; Le Dr Jaishankar a évoqué l’énorme potentiel du secteur de l’investissement, en particulier dans la zone spéciale pour la fabrication pharmaceutique et le tourisme.

Le ministre indien des Affaires extérieures aurait également discuté du développement du terminal à conteneurs Est (TCE) du port de Colombo. En mai 2019, sous l’administration précédente de Sri Lanka, un accord tripartite a été signé entre Sri Lanka, l’Inde et le Japon pour développer le TCE. L’intérêt de l’Inde pour le développement du terminal réside dans le fait que 60 à 70 pour cent des affaires du port de Colombo proviennent du transbordement indien.

Le partenariat de développement de l’Inde dans le secteur des ressources sociales, communautaires et humaines a apporté une immense contribution à l’amélioration de la vie des habitants de Sri Lanka. Lors d’interactions avec les dirigeants sri-lankais, le Dr Jaishankar a fait part de l’intention de l’Inde de poursuivre le partenariat de développement avec  Sri Lanka dans les domaines de l’agriculture, de la technologie, des compétences et du développement urbain ainsi que dans la création de centres de formation professionnelle jugés importants par le Gouvernement sri-lankais. Le Ministre a également veillé à ce que l’Inde soit prête à renforcer les capacités de Sri Lanka pour faire face aux défis maritimes et de sécurité croissants.

Le Dr Jaishankar a fait part de l’intention de l’Inde de poursuivre son engagement de coopérer avec Sri Lanka pendant la pandémie de Covid-19 dans la période post-Covid également, en répondant positivement à la demande de Sri Lanka d’accéder aux vaccins contre la covid-19,  en provenance de l’Inde.

Le Ministre indien a également soulevé deux questions importantes en suspens dans les relations bilatérales Inde-Sri Lanka – la question des pêcheurs et la réconciliation des Tamouls. M. Jaishankar a passé en revue la coopération de l’Inde avec Sri Lanka dans le secteur de la pêche à la suite de la dernière réunion du Groupe de travail conjoint sur les pêches le 30 décembre 2020 avec le ministre sri-lankais des pêches, Douglas Devananda. Une demande a également été faite pour la libération anticipée des pêcheurs indiens appréhendés par les autorités sri-lankaises.

Certains membres de l’actuelle administration à Sri Lanka ont plaidé en faveur de l’abrogation du 13e amendement de la Constitution sri-lankaise qui parle de la disposition relative au transfert de pouvoirs aux conseils provinciaux. L’amendement a été recommandé lors de la signature de l’Accord Inde-Sri Lanka en 1987, puis adopté par le Parlement sri-lankais. Étant donné que l’Inde est attachée à l’unité, à la stabilité et à l’intégrité territoriale de Sri Lanka, New Delhi est fermement convaincue que le gouvernement sri-lankais doit s’engager à assurer une décentralisation significative et la mise en œuvre du 13e amendement.

Dans le contexte des développements géostratégiques dans la région et des nombreuses spéculations à Sri Lanka sur l’intention derrière le partenariat de coopération apporté à Colombo par les puissances régionales et extra-régionales; La visite du ministre indien des Affaires extérieures a été importante. Cela a bien communiqué le message que l’Inde sera toujours un partenaire fiable et un ami fiable de Sri Lanka, ouvert au renforcement de ses relations fondées sur la confiance mutuelle, l’intérêt, le respect et la sensibilité.

Texte rédigé en anglais par la  Dr GULBIN SULTANA, Analyste sur le Sri Lanka

Traduction: SAVITA P.TANÉJA, Responsable du service français, ESD, ALL INDIA RADIO.