La Corée du Nord critique les sanctions «cruelles»  des Nations Unies dirigées par les États-Unis

Mardi la Corée du Nord a critiqué vivement les sanctions vicieuses imposées par le Conseil de sécurité de l’ONU a cause de son dernier et le plus puissant essai nucléaire. La Corée du Nord a menacé de se venger de Washington, dont il a accusé   d’avoir dirigé cette mesure.

Han Tae Song, l’ambassadeur de Pyongyang à Genève, a déclaré à la Conférence des Nations Unies sur le désarmement lors de la première réaction nord-coréenne au vote à l’unanimité d’hier qu’il condamne dans les termes les plus forts et rejette catégoriquement la dernière résolution illégale du Conseil de sécurité de l’ONU. Il a déclaré que les prochaines mesures   par la République démocratique de Corée vont donner aux États-Unis la plus grande souffrance qu’il ait jamais connue dans son histoire.