COOPÉRATION INDO-BIELORUSSE EN PLEINE CROISSANCE

Script: SUNIL GATADE, Commentateur Politique 

Traduit par Indrani Pushilal 

Donnant un coup de relance à leurs liens bilatéraux, l’Inde et la Biélorussie ont signé jusqu’à dix accords pour développer la coopération dans une grande gamme de domaines. Le point fort important de la visite   du président du Belarus, Alexander Lukashenko, qui vient de conclure,  est cependant la décision d’explorer conjointement le développement et la manufacture dans le secteur de la défense.

 Au moment où New Delhi s’est lancé dans le programme ambitieux “Make in India”(fabriqué en Inde), l’Inde se rend compte qu’il y a une plus grande possibilité de coopération dans la défense avec la Biélorussie, compte tenu en particulier du fait que la Biélorussie a des moyens de fabrication et de   technologique depuis l’ère de l’Union Soviétique. Au cours des entretiens détaillés, le premier ministre indien M. Modi et le président biélorusse en visite,  M. Lukashenko, se sont mis d’accord de se concentrer sur le renforcement de l’engagement économique entre les deux pays, car  il y a  énormément de possibilités d’augmenter le commerce et l’investissement.

 Alors que M. Modi a qualifié les pourparlers de très grande envergure et lançant dans l’avenir, le président biélorusse a bien dit lorsqu’il a déclaré que les deux pays étaient au seuil d’une «nouvelle étape» de coopération. Il voulait que l’Inde émerge comme un “pays puissant” dans le monde multipolaire. L’ex-président Pranab Mukherjee avait visité la Biélorussie en mai 2015. Les relations de l’Inde avec la Biélorussie ont été traditionnellement chaleureuses et cordiales. L’Inde était l’un des premiers pays à reconnaître le Biélorussie en tant que pays indépendant en 1991 après la dissolution de l’Union Soviétique. Des relations diplomatiques officielles ont été établies et la mission diplomatique indienne a été ouverte à Minsk en 1992. Le Biélorussie a ouvert son ambassade à New Delhi en 1998.

 La visite du président biélorusse, le troisième par lui en Inde, était également significative car  les deux pays célèbrent 25 ans d’établissement de liens diplomatiques. Un point significatif de la visite a été le fait que le premier ministre indien et le président Lukashenko ont publié un timbre-poste pour marquer l’occasion.

Les pactes signés envisagent l’amélioration de la coopération bilatérale dans divers domaines, y compris le pétrole et le gaz, l’agriculture, la science et la technologie, l’éducation et les sports. Les deux pays se sont mis d’accord pour encourager le développement conjoint et la fabrication dans le secteur de la défense dans le cadre de l’initiative «Fabriqué en Inde». Invitant les investisseurs indiens à la Biélorussie, M. Lukashenko a promis de leur fournir les conditions les plus favorables et idéales pour faire des affaires. L’Inde est liée à la Biélorussie dans le cadre d’initiatives économiques multilatérales telles que l’Union économique eurasienne (EEU) et le couloir international des transports du Nord-Sud.

L’Inde a des négociations en cours avec l’EEU pour un accord de libre-échange. La Biélorussie fait partie de l’EEU à cinq membres, considérée comme un bloc d’influence de l’Asie centrale. Le volume du commerce bilatéral indo-biélorusse en 2016 s’élevait à environ 402 millions de dollars. Il existe de nombreuses opportunités d’affaires et d’investissement dans divers secteurs, y compris dans les domaines pharmaceutique et du pétrole et du gaz.  

En vue de donner une nouvelle poussée aux liens économiques, le premier ministre indien a souligné à juste titre que les entreprises des deux pays devraient  passer d’un cadre acheteur-vendeur à un engagement plus profond. Ceci est nécessaire pour que les deux pays puissent concentrer sur les complémentarités naturelles entre les deux pays.

Sur le plan politique, les deux dirigeants ont accepté de coopérer étroitement sur les «questions d’intérêt commun» dans les forums multilatéraux. Il y a eu une bonne compréhension et coopération entre les deux pays dans les domaines international, multilatéral et régional, avec des points communs remarquables  sur presque tous les problèmes internationaux et régionaux. La Biélorussie a soutenu la candidature de l’Inde pour un siège permanent au Conseil de Sécurité de l’ONU. Le Biélorussie a soutenu la candidature de l’Inde pour le siège non permanent du CSNU pour 2011-2012. Le Biélorussie a également soutenu l’Inde au Groupe de fournisseurs nucléaires  Suppliers Group (NSG). L’Inde a soutenu la Biélorussie pour son adhésion au Mouvement des non-alignés (NAM) et à d’autres instances internationales et multilatérales comme l’Union interparlementaire (UIP), ce qui a été appréciée par Minsk.

La position de soutien de l’Inde sur diverses résolutions à Genève et à New York attaquant la Biélorussie pour violation des droits de l’homme et restrictions à la liberté d’expression a été appréciée par la Biélorussie. La Biélorussie reconnaît l’Inde comme une puissance mondiale émergente et cherche à développer des «relations stratégiques» avec l’Inde. La visite du président biélorusse qui vient de terminer en était une indication. Des efforts sérieux ont été lancés pour mettre les engagements économiques sur une voie rapide. C’est un une situation gagnante pour les deux pays.